L’ ANCE-Togo préconise une démarche innovante dans la lutte anti-drogue

0
812

L’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement au Togo (ANCE-Togo) a animé le mardi 26 juin 2018 dans le cadre de la journée internationale des Nations Unies contre l’abus et le trafic des drogues une conférence de presse à Lomé. A l’occasion le premier responsable de l’Ance -Togo a préconisé un changement d’approche dans la lutte contre le phénomène et une enquête sur la consommation de la drogue dans deux quartiers de Lomé a été présentée.

Le représentant du ministre de la Sécurité et de la protection civile à la rencontre, avant la présentation des résultats de l’enquête, a indiqué que la consommation de drogue est une réalité sociale bien connue des sociétés du monde et n’épargne pas le Togo. « Elle pose un problème, crucial à tous les Etats du monde et en particulier au Togo comme l’en témoigne la récente étude pilote de le l’Ance-Togo sur l’usage communautaire des drogues dans les deux quartiers d’Agbélépédogan et de Kélégougan », a-t-il indiqué.

En effet les résultats de la collecte de données sur l’usage des drogues dans les quartiers Agbalépédoganet de Kélégougan (Lomé)présentés par Sadath Mourtala Coordonnateur de projet anti-drogue à l’Ance-Togo montre que sur 496 adolescents et jeunes d’âge compris entre 12 et 24 ans enquêtés dans les quartiers d’Agbalépédogan et de Kélégougan, 64,11% consomment de l’alcool, 17,94% le tabac et 8,27% la drogue. En matière de drogue, le cannabis vient en tête avec 60,98% suivi du tramadol, 36,59% et la cocaïne, 17,04%.

Aussi, le Secrétaire permanent du Comité national anti-drogue (CNAD),KossiAmayi, présent à la rencontre, a relevé-t-il la nécessité de travailler en synergie pour lutter contre le phénomène de la drogue au Togo. Selon lui, l’usage et le trafic de la drogue étant devenu un problème transversal qui touche tous les secteurs notamment les braquages, le viol et les accidents de la circulation.Pour lui, il faut converger les énergies dans le cadre de la l’action de lutter contre le phénomène.

Le Directeur exécutif de l’ANCE-Togo, Fabrice Ebeh pour sa part a préconisé d’aller de la répression à la prévention, la prise en charge et la réinsertion socioprofessionnelle dans le cadre de la lutte anti-drogue.

La journée internationale des Nations Unies contre l’abus et le trafic des drogues est placée sous le thème : « écouter d’abord-écouter les enfants et les jeunes est la première étape afin de les aider à s’épanouir ».

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 ⁄ 1 =