Le temps de la prise de contact au Comité de contrôle interne de la filière soja au Togo

0
856

Dans le cadre des activités marquant dans la campagne 2018/2019 au sein de la filière soja, le Conseil interprofessionnel de la filière soja au Togo (CIFS-TOGO)s’est réuni le mardi 17 juillet 2018 au siège national de l’association à Atakpamé dans la région des plateaux, en présence des représentants du Secrétariat de mise en œuvre du Cadre intégré renforcé au Togo (SMOCIR) et de branche technique de la Coopération allemande (GIZ).

En effet, trois (03) mois après sa constitution en mars dernier à Kpalimé grâce au Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja au Togo,mis en œuvre par le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé, le CIFS-TOGO est déjà à pied d’œuvre sur le terrain pour son opérationnalisation.

L’objet de cette rencontre, qui était aussi une première prise de contact entre les premiers responsables des différents maillons (production, transformation et exportation) de la filière soja, est d’échanger sur le meilleur système de contractualisation à envisager pour la campagne courante et celles à venir afin de permettre aux différents acteurs de tirer profit des opportunités qu’offre le marché local et international.

La vingtaine de participants a en outre planché sur le mécanisme approprié de fixation des prix du soja graine face aux enjeux du marché international où la tendance des prix du soja est à la baisse, fort des études réalisées par le SMOCIR dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja au Togo encore par la GIZ, s’agissant des études sur des chaînes de valeur du soja biologique ou conventionnel.

Au cours de la rencontre, le Bureau exécutif du CIFS-TOGO a dressé le bilan des actions menées depuis son élection, énuméré la documentation obtenue auprès du SMOCIR en rapport avec la filière soja et présenté les grands axes du plan d’action à court terme de l’association pour le second semestre de l’année 2018.

Par ailleurs, la rencontre d’Atakpamé était aussi l’occasion pour l’association de présenter son siège aux partenairesinvités et à ses membres présents.

Pour rappel, le CIFS-TOGO est composé d’une organisation des trois différents maillons à savoir : la Fédération Nationale des Coopératives Producteurs de Soja (FNCPS), de l’Association Togolaise desTransformateurs de Soja (ATTS) et de l’Association Nationale des Commerçants-Exportateurs de Soja (ANCES).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 11 =