HCRRUN : Le bilan de la première phase d’indemnisation

0
896

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) au cours d’une rencontre le mercredi 26 septembre 2018 avec les professionnels des médias a fait le bilan  de la première phase du processus d’indemnisation des victimes vulnérables et non vulnérables occasionnées par les événements à caractère politique de 2005.

Cette phase qui part du  12 décembre 2017 au 17 septembre  a permis la prise en charge psycho-médicale et d’indemnisation de ces victimes.  Le montant  total du processus d’indemnisations de cette première phase s’établit à 1994177491FCFA, dégageant ainsi un solde de 5822509FCFA avec 2510 victimes indemnisées contre 2475 prévues, soit un taux de réalisation de 101,41%.

Selon le rapport fournit par l’ONG AIMES Afrique, l’évaluation médicale et psychologique a été d’une grande réussite et pour l’essentiel le niveau de satisfaction évalué à plus de 90% tant pour les victimes vulnérables que non vulnérables.

La Présidente du Hcrrun parle donc d’un bilan satisfaisant. « Je peux vous assurer, aujourd’hui, que la prise en charge psycho-médicale entamée en décembre dernier se poursuit et les rapports de l’ONG Aimes-Afrique ainsi que des centres de santé et autres hôpitaux régionaux en charge du suivi de ces victimes dans leurs lieu de résidence nous assurent sur les bon résultats soulageant de la vie et de la santé des victimes concernées. »,  déclare Awa Nana Daboya.

L’Etat alloue à nouveau une enveloppe  de cinq milliards (5000 000 000) de FCFA au HCRRUN qui compte donc compte mener son action envers des  victimes vulnérables des deux phases restantes, c’est-à-dire la phase allant de 1958 à 1989 et celle comprise entre 1990 et 2004 et poursuivre ensuite avec l’indemnisation du reste comprise entre 1990 et 2004 et poursuivre ensuite avec l’indemnisation du reste des victimes non vulnérables de 2005.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 26 =