L’ Ambassadeur de la CEDEAO au Togo, le Sieur Garba LOMPO, un bouc-émissaire ?

0
1110

Depuis vendredi le 09 novembre 2018, nous avons constaté que le résident permanent de la CEDEAO, est traité de tous les noms oiseaux de ce monde, escroc, quelqu’un qui profite de la crise togolaise pour devenir riche, ou qui falsifie certains courriers ou documents de la CEDEAO, bref il est au service de la Présidence togolaise. Il est même traité de fossoyeur.

Allons chercher la définition du mot “fossoyeur” ,le Petit Robert le définit comme quelqu’un qui creuse les fausses dans un cimetière, ou encore personne qui anéanti ou ruine quelque-chose.

Nous nous interrogeons si notre cher pays le Togo, est il un cimetière ?ou encore une chose qu’un simple Ambassadeur peut ruiner, détruire ou anéantir ? Si tel était le cas on se poserait des questions sur les missions et tout ce que ressort du rôle d’un Ambassadeur dans un pays.

Au demeurant, un Ambassadeur ne rend compte qu’à son Chef.Dans le cas d’espèce, un Ambassadeur de la CEDEAO, rend compte directement au Président de la commission qui lui à son tour rend compte à la conférence des Chefs d’État et de gouvernement. Concernant la crise togolaise, chaque facilitateur a un représentant dans le comité de suivi qui doit rendre compte directement à son mandant. Du côté des courriers venant de la commission ou des acteurs dans le pays hôte de la commission, la représentation ne sert que de canal et ne peut en aucun cas toucher un document.Il est clair que les attaques, l’acharnement contre le Sieur Garba Lompo, est une aberration intellectuelle de certains acteurs politique ou même de certains journalistes qu’on croyait plutôt mâture.

C.S

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 + 29 =