Au Togo, 1-2-3 Action  fait jaillir de l’eau  de la terre pour donner la vie en surface

0
933

 

une délégation  de l’ONG 1-2-3 Action, Huit (08) mois  après leur dernière mission, sous la  conduite  de son  président Grégory Prenleloup,  a procédé à  l’inauguration des bâtiments puis d’inauguration de forages à travers le pays du  18 au 22 novembre 2019. Le bilan de  de la mission a été présenté à la presse le vendredi 23 novembre en même temps que l’ONG  rendait publique information  selon laquelle Almok est sa  la marraine 2019 .

Selon le bilan de la mission , présenté par Loris Hadjian, directeur de « 1, 2,3 Action-Togo »,  il ressort qu’à  Commandantcopé (Haho),  l’Ong a remis officiellement  deux bâtiments scolaires dotés d’une cinquantaine de tables-bancs puis dans le village de Kpotamé (Haho), la délégation a lancé les travaux de construction d’un forage.

Par contre, dans la préfecture de la Kéran notamment à Nadoba et Pimini, 3 forages ont été inaugurés puis l’ONG a démarre à  Tamou dans les savanes, les travaux de construction de forage ont été démarrés à Bligou.

Par ailleurs, en décembre, « 1, 2, 3 Action »  envisage de faire des prospections dans la Kéran, et dans l’Oti pour la réalisation d’autres forages

Au detours de la conférence de presse,   l’ONG  1-2-3 Action , annonce que  Almok est la marraine de ses activités en 2019.

« Je viens de signer avec 1-2-3 et pour ceux qui connaissent Almok ce n’est pas la première fois qu’elle s’engage dans l’humanitaire », déclare  la star qui ajoute que  la problématique de l’eau aux couches vulnérables  sur laquelle travaille 1-2-3 Action  lui  rappelle son vécu de jeune fille aussi voudrait-elle apporter sa pierre à l’édifice, déclare l’artiste elle même.

Almok  s’est dite fière de s’engager aux côtés  de l’institution, notamment sur la question de l’eau,  qui selon elle, est une denrée très importante pour les populations.

L’ONG,  en deux ans d’activités au Togo,  compte à  son  son action actif, une quarante de 40ème forage  en plus des d’autres ouvrages sociaux dont des bâtiments scolaires.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 × 9 =