La sixième édition du FESCILOM bat son plein à Lomé

0
965

La sixième édition du FESCILOM bat son plein à Lomé.  Le festival placé sous le thème  « Vivre de son métier de cinéma au Togo et en Afrique: Enjeux et perspectives», prend fin le  30 mars 2019.

Le but est de valoriser le cinéma togolais sur le plan national et international aussi, le  Festival connaîtra-t-il  une vingtaine de films court métrage togolais en compétition.  En outre,  un programme  comprenant des projections de films, des formations et panels d’échanges et des films en compétions est concocté.  Selon les organisateurs du festival,  les projections de film se feront simultanément à plusieurs endroits dans la capitale.

Par ailleurs, FESCILOM se  planche  également sur la question de la protection de l’environnement avec son  3ème Forum sur  « La place du cinéma togolais dans l’ODD, enjeux, contraintes et perspectives ». L’évènement se tient à Agbodrafo dans la préfecture des Lacs du 28 au 29 mars.

Le Coordonnateur du Festival de Cinéma de Lomé, Joël Misséboukpo,  explique :  » Nous pensons que la question de la protection de l’environnement est un sujet sérieux aujourd’hui. La sensibilisation autour de ce défi doit être intense. Le site Agbodrafo a été choisi parce que je ne vous informe de rien, l’érosion côtière fait beaucoup de dégât dans ce village du Togo. Nous poserons nos valises là-bas pour une séance de sensibilisation, de projection de film suivit de débat sur le sujet.

Il a ajoute que le but est d’attirer l’attention de tous sur le danger que court les populations si rien n’est fait et aussi proposer des pistes de solution pour affronter cette érosion côtière.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 − 1 =