Le  file conducteur de Montagn’Art 2019  se trouve dans le symbolisme de l’unité

0
1731

Un attroupement dans la  descente de la colombe de la paix,  un jeune homme au  milieu de la masse assis à même le sol et qui semble fredonner. C’était   RAS qui s’illustre dans une performance comme il sait le faire.

Le jeune homme, RAS  disait à la foule un tas de chose sur la nécessité d’être ensemble.  « Si nous les populations nous voulons faire quelque chose nous devons réfléchir avant de le faire si cela contribuer au vivre ensemble.  Nous les Togolais nous devons même avoir le drapeau national chez nous  afin de se remémorer la finalité du sang versé par nos ancêtres pour nous.  Nous devons aussi nous demander chaque fois ce que nous devons faire pour que le pays avance», indique  Ras Sankara.

t

La performance illustre  l’unité et l’amour pour la patrie. « C’est de se mettre ensemble en tant qu’artiste pour illustrer une sorte d’unité professionnelle pour  rappeler  que l’union fait la force. Minodu veut dire  soyons ensemble travaillons ensemble pour la bonne marche de la communauté. La performance illustre aussi l’amour pour la patrie », qui prestait  lors de cette performance au bas-fond d’Amoutiévé dans le cadre de Montagn’Art 2019  placé sous le thème, « Minodu ».

Selon les organisateurs, « Montagn’Art» est  une manifestation culturelle célébrant les arts visuels et plastiques qui  lieu à l’initiative de l’artiste plasticien, Sokey Edorh.  « Montagn’Art» se positionne ainsi comme un grand carrefour national, régional et mondial des professionnels des arts visuels et plastiques dans l’esprit de redynamiser ce secteur.

Le projet a été possible grâce au Fond d’aide à la culture et les organisateurs ont dans la foulée remercié les autorités togolaises pour leur appui.

Germain Doubidji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 × 29 =