Sécurité Maritime au Togo : 27 personnes formées à l’utilisation de la plateforme YARIS

0
152

Vingt sept personnes ont été formées, du 09 au 20 mai 2022, à l’utilisation de la plateforme YARIS pour une meilleure gestion des crises maritimes et du partage des informations sécurisées au Togo. À la fin de cette formation avancée, un certificat a été remis à tous les participants.

L’objectif du logiciel YARIS est de permettre aux 27 personnes (14 gestionnaires opérationnel
Pour le chef de la mission de la formation, Frédéric Dupont, cette plateforme est destinée à être l’outil d’échange d’information entre les 27 centres maritimes de l’architecture de Yaoundé.

« Avant l’existence du logiciel YARIS, la préfecture maritime gérait des crises cependant cette plateforme permet de gérer cela plus facilement et surtout c’est un outil qui va leur permettre d’échanger rapidement les informations avec les voisins. En plus, les administrations nationales seront capables de partager l’information de manière sécurisée, ils pourront également bâtir une image maritime précise et sauront comment faire de l’analyse automatique des comportements des navires suspects, comment créer des zones d’exclusion et des zones d’Intervention » a informé Frédéric Dupont, le chef de la mission YARIS.

Pour le ministre conseiller pour la mer, Stanislas Baba, qui a présidé la cérémonie de clôture de la formation, le logiciel YARIS va appuyer efficacement et stratégiquement le Togo dans ses efforts pour sécuriser les espaces maritimes et lutter contre l’insécurité dans le golfe de guinée.

« J’exprime ma reconnaissance envers les formateurs qui sont venus former nos citoyens pour pouvoir gérer les crises maritimes. Le logiciel YARIS répond non seulement à une des prescriptions de l’architecture de Yaoundé mais aussi à une demande qui a été faite dans le cadre du sommet de Lomé sur la paix, la sécurité et le développement. Cet outil va permettre à notre pays de lutter contre l’insécurité dans le golfe du guinée. J’ai noté avec satisfaction que toutes les administrations qui ont été invitées à participer à cette formation ont répondu présent » s’est réjoui Stanislas Baba, le ministre conseiller pour la mer.

Quant au préfet maritime, le Togo a mis en place une organisation coordonnée pour piloter l’action de l’Etat en mer, placée sous la responsabilité de l’Organisme National chargé de l’action de l’Etat en mer (ONAEM).

« La préfecture maritime et les principales administrations vont être interconnectées au sein d’un réseau YARIS national, leur permettant d’utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire les opérations de sécurité et de sûreté maritimes » a-t-il laissé entendre.

Notons que la plateforme YARIS a été développée sous partenariat entre le projet GoGIN (Réseau inter-régional pour le golfe de Guinée-Extension), et les responsables de l’Architecture Yaoundé (AY), avec le soutien de l’UE. La formation est co-organisée à Lomé par la préfecture maritime et le projet européen GoGIN. Cette plateforme pour l’heure, est uniquement accessible aux utilisateurs autorisés, désignés par les pays partenaires, les centres maritimes et les organisations régionales.

Marc GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 − 1 =