?

La président de l’Association des Écrivains du Togo (AET),Germaine  Kouméalo Anaté, a souhaité le 7 novembre plus d’ actions pour la promotion de la littérature au Togo lors de la célébration de la Journée Internationale de l’écrivain africain.

C’était lors d’un grand spectacle littéraire organisé par l’AET sur le campus universitaire. « Nous souhaitons plus d’ actions de la promotion littéraire pour que les Togolais lisent car pour construire un pays, on a besoin des hommes instruits et cela passe par la lecture », a indiqué la présidente Germaine  Kouméalo Anaté.

L’AET a organisé à l’occasion de cette célébration, un concours de lecture doté de prix qui a permis aux lauréats de gagner beaucoup de livres puis une somme d’argent. « Je suis simplement ému », a déclaré Loglo Mawugna qui en est sortie première du concours.

Par ailleurs, la présidente de l’AET Germaine Kouméalo Anaté renseigne sur la disponibilité de l’Association d’accompagner les jeunes auteurs. « S’il y a les jeunes auteurs qui n’ont pas encore publié, il y a des anciens qui peuvent les parrainer et nous avons un partenariat avec un éditeur qui est prêt à les publier gratuitement pour leur premier ouvrage », a-t-elle indiqué.

Le 7 novembre, depuis 1992, l’association Panafricaine des Écrivains ( PAWA en Anglais, Panafrican Writters Association) célèbre a Journée Internationale de l’écrivain africain.

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here