Cinq précisions  de  l’apôtre Kokou Gabriel Doufle   en marge de  toute  polémique

0
349

L’apôtre Kokou Gabriel Doufle a au cours d’une conférence de presse ce mercredi 12 février 2020, apporté des éclaircissements à un certain nombre  d’accusation portées à son encontre dont celle selon laquelle il voudrait être  « Président sans élection ».

Parlant de l’accoutrement militaire dans lequel il a été perçu, il indique qu’il l’avait porté pour illustrer un enseignement  sur comment  « les enfants de Dieu doivent être des soldats ». Selon lui, cela implique le respect de la hiérarchie, la vérité, la foi….  Il explique que c’est à titre pédologique qu’il a eu à porter cet accoutrement.  Il assure l’avoir porté  au moment où cela n’avait pas été interdit dans le pays.

Pour les accusations selon lesquelles, il voudrait être Président du Togo sans les élections,  l’apôtre Kokou Gabriel Doufle explique qu’il n’a pas dit  de devenir Président du Togo  sans les élections.  « Moi, Dieu m’a choisi sans élection », a-t-il explique relevant que sa nation est d’origine divine.

Abordant la controverse de la séquestration de Anne-Rebecca de la Suisse, l’apôtre   relève que c’est faux avant que la concernée même ne réponde.  « Les  gens sont bien au camp et qu’elle n’est pas  séquestrée.  Je suis comme tout le monde, je vais au marché…. Il n’y a rien qui m’empêche de vivre comme tout le monde ; et personne ne m’a lavée le cerveau. Je ne suis pas une petite fille quand même », a-t-elle confié.  Elle assure  par ailleurs que les relations avec son mari sont au beau fixe et qu’elle va retourner en Suisse à la fin de ce mois de février.

Au sujet des accusations selon lesquelles, il refuserait que les enfants  aillent à l’école, l’apôtre informe que ses propres enfants vont à l’école et ce serait inconcevable pour lui d’interdire à d’autre enfants de ne pas y aller. Il ajoute que le nombre de personne qu’il soutient dans le cadre scolaire est  élevé. Il témoigne que lui-même a eu des difficultés pour les études et donc  il ne saurait souhaiter la même chose pour d’autres enfants.

Abordant le sujet  sur la publication de vouloir se marier à 2.000 000 filles vierges,  il  explique que  Dieu l’a éprouvé  en lui demandant de dire qu’il va marier deux millions de vierges mais il s’agissait d’une épreuve d’obéissance.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here