Le délégué national de l’UDS-Togo Antoine Folly a douté dimanche 20 octobre 2019 dans l’émission D12 sur la  Radio Pyramide Fm de la victoire de Jean Pierre Fabre  à la présidentielle de 2020  sans une synergie d’action de l’opposition togolaise.

Pour Antoine Foly, il a lieu d’être stratégique pour la victoire de l’opposition lors de la prochaine élection présidentielle Togo. « Nous sommes sur  un terrain politique et le terrain politique  est  un terrain hautement stratégique,  pour  gagner c’est comme en football, il faut surprendre l’adversaire. Si vous avez les mêmes joueurs, les mêmes tactiques,  face à un adversaire qui est en perpétuel mutation vous ne le surprendrez jamais», soutient-il avant de se questionner sur ce qui aurait pu changer par rapport aux deux précédentes élections présidentielles afin que l’opposition  puisse remporter la nouvelle échéance.

« Concrètement par rapport à 2010, 2015 c’est quoi le changement, c’est-à-dire   qu’est-ce qui ferait que Jean Pierre Fabre  gagnerait demain,  en 2020 ? C’est cela qui m’intéresse », indique le délégué national de l’UDS-Togo.

Au sein de l’opposition togolaise, les voix s’élèvent tout de même pour une réorientation stratégique pour une victoire de l’opposition togolaise lors de la présidentielle de 2020. Dans ce lot, on peut citer Agbéyomé Kodjo  qui évoque l’idée d’une démarche concertée.

 L’Alliance nationale pour le changement  (Anc)  a organisé  les 18 et 19 octobre 2019 à Lomé son 2ème congrès statutaire au terme duquel Jean Pierre Fabre est reconduit à la tête du parti puis investi candidat Anc pour la présidentielle 2020.

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here