Un cri mordant de l’OTE pour la réouverture totale des Eglises et mosquées

0
223

L’Observatoire Togolaise des Eglises (OTE) en conférence de presse ce mercredi 14 octobre 2020 a « poussé un cri mordant » en faveur de la réouverture totale des Eglises et mosquées puis pose d’autres doléances dont un accompagnement financier de l’Etat pour les Eglises durablement impactées par l’Eglise.

L’Observatoire Togolaise des Eglises OTE fonde sa demande sur la réouverture totale des Eglises et mosquées sur un plusieurs constats dont deux essentiels. Le Président de l’OTE, Cyrus Padabadji fait état des observations largement encourageant au sujet du respect des mesures barrières au niveau des Eglises sélectionnées dans le cadre de la « réouverture partielle des Eglises ». Autrement, la phase expérimentale de cette réouverture serait concluante.

La deuxième chose selon le Président de l’OTE, c’est que la réouverture totale des lieux de culte va éviter la ruée de la population chrétienne sur les lieux ouverts.

Par ailleurs, l’Ote demande un accompagnement de l’Etat, pour éponger les dettes encourues par les Eglises en cette période de Covid19.
L’Ote demande aussi que l’État ramène les frais d’etude des dossiers de récépissés à 15.000f contre 150.000f actuellement.

L’OTE remercie tout de même le gouvernement pour toutes les mesures prises pour éviter la propagation de la COVID19 et les mesures d’apaisement notamment la réouverture partielle des lieux de cultes.
Les pasteurs font remarquer des impacts négatifs causés par la situation de fermeture des églises puis une absence de mesure d’accompagnement.

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here