Un député qui gongonne  en plein établissement scolaire cela n’arrive pas tous les jours et peut donc surprendre.   Le    fait que le  13 mars dernier, le député handicapé visuel Gaëtan Ahoomey-Zunu s’est transformé en  héraut  en l’espace  d’une minute n’est  donc pas passé inaperçu.

Le député  est  en effet surpris en  train de gongonner avec ferveur lors de la  campagne, ‘’Tirer la sonnette’’  organisée à Lomé par la FETAPH, en collaboration avec ATDSPH, APAPE, la Congrégation des Sœurs Salésiennes de Don Bosco  et 5 établissement scolaires du publique et du privé laïc avec l’appui technique et financier de la Fondation Liliane

Il s’agit d’une action mondiale et annuelle de sensibilisation et de plaidoyer à l’endroit des autorités, des leaders communautaires et autres acteurs de l’éducation, pour que le système éducatif soit rendu inclusif pour les enfants handicapés.

Le  député handicapé visuel Gaëtan Ahoomey-Zunu  explique  volontiers son geste.  « J’ai gongonné pour   montrer et démonter que si autorité je suis,  j’ai écouté ce cris de cœur,  le cri de besoin de vivre comme tous le monde que lance les enfants handicapés », déclare Gaëtan Ahoomey-Zunu   qui assure  de son soutient pour la cause de l’inclusion.

 «  Comme député nous allons travailler d’arrache pied pour   que ces cris là soient  traduits  en texte   et plus tard en réalité. C’est pour quoi j’ai gongonné pour  leur dire  qu’ils  prêchent à un convaincu », assure le député handicapé visuel.

Le député handicapé visuel Gaëtan Ahoomey-Zunu s’« engage à œuvrer pour l’autonomisation des groupes vulnérables à partir desquels le développement durable deviendrait une réalité épanouissante pour chaque Togolais ».

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here