Une délivrance de la sorcellerie qui conduit à la prison

0
809

Un tradi-praticien qui par des rituels voulait délivrer une femme accusée de la sorcellerie, dans le village de Affossala Kopé, dans la préfecture de Tchamba, a été arrêté et incarcéré à la prison civile de Sokodé.

Selon nos informations, lors de la délivrance la femme accusée a été astreinte par le tradi-praticien appelé par le chef du village, à manger les boyaux d’une volaille qui a été éventré séance tenante. Le tradi-praticien a ensuite égorgé un chiot dont le sang a été aspergé sur la dame. Comme l’exige la coutume, les rites ont été réalisés devant tout le village.

Au moment où la cérémonie se passait, une vidéo a été réalisée. Une fois la vidéo tombée dans les mains des autorités administratives, le tradi-praticien et le chef du village Akpango ont été arrêtés et incarcérés à la prison civile de Sokodé.

Le chef du village qui s’appelle Akpango cherchait à résoudre le problème de la femme accusée de la sorcellerie mais finalement se retrouve en prison. Comme quoi une délivrance de la sorcellerie peut aussi conduire à la prison.

Aaron KOUGBEADJO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 × 19 =