Les femmes et les jeunes du canton d’Aflao Gakli promettent voter « Unir à 100% »

0
182

C’est au cours d’une opération de salubrité publique qui s’est déroulée ce samedi 15 février 2020 dans la matinée au CMS Adidogomé, puis dans le quartier communément appelé Adidogomé Massalassi.

Ils étaient nombreux, ces femmes et jeunes munis de balais, de machettes, de houes, de râteaux et autres matériels devant leur permettre d’assurer l’opération. Organisée par le Mouvement Je Suis Unir (MJSU), cette activité vise à rendre propre le CMS d’Adidogomé et ses environs qui accueillent les malades. « La santé, c’est la meilleure des choses avant tout. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser cette opération ce matin afin que les gens qui viennent au soin le fassent dans une atmosphère saine, c’est-à-dire qu’ils ne soient pas traités dans la saleté », a indiqué Bang’na Abdel Hakim délégué du MJSU.

Egalement présent sur le terrain au cours de cette opération, le Maire de cette commune Aboka Kossi Agbényiga a transmis le message du chef de l’Etat Faure à ces femmes et jeunes. « Je leur ai transmis le message du Chef de l’Etat, notre « champion ». C’est un message de paix, de sécurité et développement du Togo », a déclaré le Maire

« Ce sont les femmes et les jeunes eux-mêmes du quartier qui ont organisé cette initiative pour montrer qu’ils sont dans une dynamique de développement que notre « champion », le Président de la république prône tous les temps.  Ils sont là pour exprimer leur adhésion totale à la vision du Chef de l’Etat Faure. Comme vous le voyez, ils sont sortis massivement pour exprimer leur joie d’avoir un président visionnaire », a-t-il poursuivi avant d’ajouter : « C’est une occasion pour eux de dire que le 22 février prochain, ils vont plébisciter notre « champion » pour que le Togo puisse gagner. Et je suis rassuré que le Togo gagnera, car nous avons, je le répète un président visionnaire. Je sais qu’ils ont foi en ce président, ce grand homme d’Etat », a martelé M. Aboka.

Il a pour conclure laissé entendre que ‘’plus sa commune votera massivement leur « champion », plus il y aura des projets de développement social dans leur commune’’.

Quant aux femmes et jeunes présents, ils ont rassuré leur élu local en ce qui concerne le vote : « Unir 100% », scandaient-ils.

Jacob A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here