Forum Afrique 2021 du CIAN :  Victoire Tomégah-Dogbé assure que le Togo offre un cadre attractif et sûr pour les investisseurs

0
479

Le Chef du Gouvernement, Madame Victoire Tomégah-Dogbé, a conduit la délégation de la République Togolaise qui a pris part au Forum Afrique 2021 du CIAN, le Conseil français des investisseurs en Afrique. Organisé le 1er juillet à Paris en partenariat avec le journal l’Opinion, cet événement, placé sous le haut patronage du Président de la République française, Monsieur Emmanuel Macron, a rassemblé plusieurs centaines d’opérateurs économiques et d’investisseurs français et internationaux.

 Il avait pour thème : « Entreprises en Afrique : un nouveau pacte pour la relance ». Madame le Premier Ministre a prononcé le discours d’ouverture du Forum Afrique, dans lequel elle a détaillé la stratégie de réformes destinées à stimuler l’investissement et à améliorer le climat des affaires mise en place sous l’impulsion du Chef de l’État, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise : « Le Togo est un pays entrepreneur, qui comprend et parle le langage des affaires. Il offre un cadre attractif et sûr pour les investisseurs étrangers et est une des économies africaines les plus ouvertes.

Il s’est engagé dans une profonde dynamique de transformation économique et sociale, matérialisée par l’adoption du Plan National de Développement et de la Feuille de Route Gouvernementale Togo 2025. Il a su prendre la mesure de la pandémie de Covid-19, en adoptant les mesures appropriées, qui ont permis de limiter l’impact sanitaire de la crise. Il a été l’un des premiers pays du Continent à mettre en œuvre une politique de vaccination ». Revenant sur les enjeux de la relance dans un contexte de résilience post-Covid-19, Madame le Premier Ministre a lancé un appel aux décideurs politiques et économiques : « Les perspectives sont bonnes mais nous devons tous être vigilants et conscients de la nécessité d’agir ensemble et de manière cohérente pour répondre aux défis communs : la relance de la consommation, la régulation des exportations, le financement des économies. Nos destins sont liés, aujourd’hui plus encore qu’hier. L’économie post-Covid-19 ne peut plus être cloisonnée si nous voulons réussir notre pari de faire émerger une économie mondiale inclusive et durable. C’est aussi notre ambition au Togo : créer des emplois pour notre jeunesse et transformer l’économie pour un développement réel et inclusif ». En dépit d’un choc d’une intensité exceptionnelle, l’économie togolaise a fait preuve d’une résilience remarquable en atteignant 1,8% de croissance en 2020. Un fort rebond de l’activité, estimé à 4,8%, est attendu en 2021, sous l’effet combiné de la reprise globale et des réalisations de la Feuille de Route Gouvernementale 2025. Au cours des derniers mois, le Togo a inauguré plusieurs grands projets structurants, dont la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA). Dédié à la transformation des ressources naturelles du Togo et aux exportations agricoles, cet écosystème intégré réparti sur 400 hectares est le fruit d’un partenariat public-privé et jouera un rôle de catalyseur pour soutenir la croissance économique et l’intégration régionale. En avril, le Togo a aussi procédé à la mise en service de la centrale électrique de Kékéli qui permettra d’augmenter de 50% la capacité nationale. Enfin, l’inauguration, le 22 juin, de la centrale photovoltaïque de Blitta, la plus grande d’Afrique de l’Ouest avec une capacité de 50 mégawatts, rapproche le Togo de son objectif visant à accroître à 50% la part du renouvelable dans le mix énergétique du pays. La présence de la délégation ministérielle togolaise au Forum Afrique 2021 a constitué une opportunité pour mettre en avant l’impact de ces infrastructures, ainsi que les potentialités qu’elles offrent. En ce sens, un atelier consacré à la transformation agro-industrielle au Togo a été animé par le Ministre-conseiller à la Présidence de la République, M. Shegun Adjadi Bakari. Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, M. Kodjo Sevon-Tepe Adedze, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural, M. Antoine Lekpa Gbegbeni, la Ministre chargée de la Promotion de l’Investissement, Mme Rose Kayi Mivedor, et la Ministre déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Énergie et des Mines, Mme Mawunyo Mila Aziable, ont pris part à cette session, au cours de laquelle le Chef du Gouvernement, Madame Victoire Tomégah-Dogbé, a prononcé les remarques introductives et conclusives. Organisé annuellement par le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN), le Forum Afrique a été marqué en 2021 par une participation exceptionnelle. Il a notamment réuni Monsieur Patrick Achi, Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, Monsieur Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances de la France, Monsieur Réda Tir, Président du Conseil National Économique, Social et Environnemental de l’Algérie et Monsieur Akinwumi Adesina, Président de la Banque Africaine de Développement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 × 27 =