L’institut français va vibrer ce 13 novembre au rythme de la 12ème édition du festival Calebasse Challenge

0
236

« Cohésion sociale », c’est sur ce thème que se déroule la 12ème édition du grand show Calebasse Challenge, sous le haut parrainage du ministère de la culture et des honorables ATSOU Fiacre et Komlan Mawuli BANIBAH.

Les activités de ce festival seront marquées le 13 novembre 2021 à l’institut français de Lomé par une grande soirée de production slam et de récompenses qui mettra au prise au total quinze (15) lauréats issus de la sélection des étapes régionaux dans les plateaux, la Kara et la région Maritime.

Pour le compte de cette année, ce festival va se baser sur la coupe nationale du slam.

« Cette année, nous avons mis la barre très haute et nous voulons innover. L’événement est axé cette fois-ci sur la coupe nationale du slam avec une présélection du nord au sud. Nous sommes à la 12ème édition mais après six (6) années et nous essayons d’aller plus haut à travers des innovations malgré les difficultés. Nous ferons de ce festival un évènement incontournable, mystérieux et sacré. Rappelons que l’un des soucis majeurs de l’humanité en ces temps est l’inclusion sociale en raison du choix du thème de cette édition. Il faut coûte que coûte que l’homme arrive à s’accepter, à s’aimer et à marcher la main dans la main et à travailler ensemble comme un seul frère. C’est pourquoi nous voulons faire porter ces valeurs par le slam, la poésie et la renaissance de l’art du Griot » a expliqué Jeff Eusébio, Artiste poète et Directeur artistique du festival Calebasse Challenge

Trois (3) des quinze seront retenus au terme de la compétition pour une résidence de création qui sera précédée des ateliers donnés par des professionnels du théâtre, du slam, de la musique pour un autre spectacle.

Pour Zakli Komivi Alias Menteur ambulant, promoteur du festival international grand show calebasse challenge, « Un grand merci aux partenaires. 12ème édition, 12 merveilles, 12 coups, 12 marques indélébiles vont tâcher à jamais le monde de la littérature, l’excellence et l’éducation »

« Le slam a de l’avenir au Togo. Nous voulons passer par le slam pour réveiller les talents qui sommeillent dans les jeunes, changer les mentalités, éduquer et divertir », a dit l’honorable Atsou Fiacre.

« Comme toujours, cet évènement va se dérouler dans le respect des mesures barrières pour continuer à donner du sourire à la population à travers ce festival dont l’institut français est partenaire », a laissé entendre Venunye AZILAR dit Kanaa, représentant de l’institut français.

Plusieurs ténors du monde du slam venus d’au moins sept pays notamment le Canada, la Belgique, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, du Gabon, vont prester au cours dudit festival.

L’évènement sera retransmis sur la page officiel de menteur ambulant et celle de l’institut français.

Charles Yao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 × 19 =