Les localités qui servaient de terrain d’opération aux cambrioleurs démantelés

0
422

La police nationale togolaise a démantelé un réseau de cambrioleurs, mardi 24 novembre 2020 dans la ville de Tsévié. Selon la police, ces individus seraient les auteurs de plusieurs cambriolages perpétrés dans les localités d’Adétikopé, Djagblé, Tsévié et Lomé.

Quatre individus opérant dans plusieurs localités dont Adétikopé, Djagblé, Tsévié et Lomé, ont été arrêtés par la police nationale mardi dernier. À en croire la police, l’histoire a commencé le 7 novembre dernier. Ces individus informa la police, ont emporté plusieurs objets dont des ballots de pagnes dans un atelier de couture sis au quartier Assiama à Tsévié, après avoir défoncé la porte avec un pied-de-biche dans la nuit tardive du 07 novembre.

Le 20 novembre 2020, le commissariat de police de la ville de Tsévié a interpellé un suspect demeurant dans la localité suite à une enquête ouverte le 7 novembre, après avoir été alerté du cambriolage qui a eu lieu cette nuit. Une fois la perquisition faite à son domicile, des tissus de pagnes emportés lors du cambriolage, un pied-de-biche, un coupe-coupe , des scies et des talismans ont été retrouvés.

Selon notre source, grâce à l’interpellation du suspect, deux autres complices et un receleur ont été arrêtés le 22 novembre 2020. Le receleur, soulignant la police, vit dans le quartier Lomnava à Lomé. Plusieurs objets, ont été retrouvés dans son domicile à savoir : des pagnes de différentes qualités, des ordinateurs portables et de bureau, des écrans plasma, des bouteilles de gaz, un groupe électrogène, des téléphones portables, des baffles, des amplificateurs de son et des bouteilles de liqueurs.

Tout en remerciant la population pour sa collaboration, la police l’invite à plus de vigilance en cette fin d’année où les délinquants intensifient leurs activités criminelles. Dans la foulée, elle renseigne que ces objets volés sont revendus au marché noir. Les intéressés, tous des repris de justice, seront présentés au procureur de la ville de Tsévié pour répondre de leurs actes a-t-elle ajouté avant d’informer qu’il y a un 4 ème qui est en fuite et actuellement recherché.

Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here