Les experts et professionnels de la commande publique de quarante-cinq (45) pays africains  finalisent  depuis lundi 29 octobre  des textes devant leur  permettre de constituer un réseau unique africain en commande publique.

Selon le Directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) au Togo,  Théophile René Kapou, la réunion démarrée lundi a pour but  d’amener les acteurs à approfondir les réflexions sur la création et l’opérationnalisation du Réseau africain de la commande publique.

« Un tel réseau est la traduction dans les faits des exigences de la professionnalisation et de la responsabilisation des acteurs pour une meilleure gouvernance économique des pays africains », a déclaré

L’intérêt du réseau, ajoute-t-il, est de permettre à l’Afrique de parler d’une voix unique dans le domaine de la commande publique et insuffler des formes que les gouvernements africains vont adopter dans ce domaine-là.

 Les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont engagé, dans le cadre du Projet de Réforme des Marchés Publics dans l’espace UEMOA (PRMP-UEMOA) avec l’appui des partenaires techniques et financiers dont la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD), une vaste réforme des marchés publics et délégations de service publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here