Le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabetisation a ouvert un atelier de mise en place d’un cadre national de concertation et de collaboration entre les acteurs du genre et de la promotion de la femme jeudi 28 novembre 2019 à Lomé.

L’objectif visé par cet atelier est de favoriser une meilleure synergie d’actions et de capitalisation des interventions des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme au Togo.

<<Chez nous au Togo, le gouvernement et ses partenaires sont vraiment préoccupés par la promotion de la femme. Cependant, un constat qui peut être fait est le manque, à ce jour, de cadre formel permanent de concertation et de collaboration entre le gouvernement et tous les différents partenaires, pour travailler ensemble sur les questions genre>>, a précisé Stanislas Biléba, le secrétaire général du ministère de l’Action Sociale.de la promotion de la femme et de l’Alphabetisation.

Il fait remarquer que ce manque a eu comme conséquences, une faible maîtrise par le ministère, de la cartographie des acteurs et de leurs domaines d’intervention,  une duplication parfois inappropriée des interventions sur le terrain et une faible capitalisation des résultats qui en sont issus.

Pour le représentant de la délégation de l’Union Européenne au Togo, le gouvernement fait beaucoup d’efforts sur plusieurs plans. <<Au Togo, l’Union Européenne se sent vraiment encouragée à continuer à accompagner les autorités togolaises sur cette problématique. Le PND 2018-2022, a effectivement mis l’égalité de genre et l’inclusion au rang des principes directeurs devant conduire à l’atteinte des résultats envisagés. Le gouvernement togolais entend très clairement poursuivre la promotion de l’équité et de l’égalité de genre, l’autonomisation des femmes, et leur participation effective à la prise de décision à tous les niveaux du processus de développement, en partenariat avec tous les acteurs concernés>>, a martelé M. Vincent Vire, chef de coopération.

À l’issue de cet atelier, un (1) cadre national et six (6) cadres régionaux de concertation et de collaboration entre les acteurs du genre et de la promotion de la femme seront mis en place.

Marc Y. Gnazou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here