Le ministre en charge de la culture, du tourisme et des loisirs kossivi Egbetonyo n’hésite pas à se rendre sur leur lieu de travail. Ce fut encore le cas dans la journée du 26 septembre où il  s’est rendu à la galerie de l’artiste plasticien Jean Ahawo Koumy,  l’artiste à la palette flamboyante.

Le ministre de la culture a félicité l’artiste et lui a apporté les encouragements du gouvernement. Il lui a promis l’entier soutien du gouvernement pour un meilleur avenir de l’art plastique dans notre pays et ils ont échangé sur certains projets.

Koumy, cet apôtre Jean de l’art qui a plus de quarante (40) ans de pratique artistique dans les tripes mérite amplement l’attention particulière que lui porte les curieux et amateurs d’art, partout où il pose ses valises.

Il détient les secrets de son esthétique comme tout bon créateur. Ces compositions richement colorées laissent découvrir une faune et une flore d’êtres et d’objets imaginaires.

Les arts plastiques constituent un ensemble de disciplines artistiques consacrées à la beauté, à l’expressivité des formes, des couleurs qui visent à donner des corps, des objets, une représentation et une impression.

 Dans le cas d’espèce de l’artiste Koumy, ces signes se chargent et déclenchent des émotions ; une totale puissance de communion qui procure de la bonne humeur. La texture des œuvres de Koumy pourrait pourquoi pas rentrer dans la composition des motifs des pagnes multicolores des femmes et les tenues chamarrées des jours de fête en Afrique .

Germain Doubidji  avec Adama AYIKOUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here