Musique : Retour sur la naissance du groupe 100 Papier et leur moment de gloire

0
669

Le groupe 100 Papier a pris ses racines par un heureux hasard en août 2007. Composé de Zion et Claren Dy, ils sont le fruit des entrailles des quartiers de kodjoviakopé et de Nyékonakpoè.

Les deux fondateurs se sont croisés dans le même studio où ils faisaient leurs prises de voix. Zion et Claren Dy se sont rendus compte au cours d’une prise de voix qu’ils avaient un talent hors commun dans l’écriture et la même volonté de dire au monde entier que l’Afrique a aussi ses rêves. Les deux âmes ont vite compris, qu’unis, seraient plus forts que d’aller en solo. Leur premier single qui a atteint un niveau jamais égalé auparavant dans le monde lyrical et musical Hip-hop togolais fut « Pourrais-je y arriver ». Un single sorti en 2007, connu par tous les jeunes des quartiers a remporté plusieurs Awards. Couronné un mois après par le trophée de révélation hip-hop de l’année au Togo Hip-hop Awards, ils firent propulsés en tête des charts et les fans font de leurs refrains un hymne.

Selon les deux guerriers de la musique togolaise, ce son est un véritable cri de colère d’une jeunesse opprimée par la souffrance et qui voit ses rêves d’Eldorado brisés par la métropole. « Pourrais-je y arriver » a été même utilisée pour couvrir la journée mondiale de l’immigration. En cette année, ils faisaient partis avec le groupe Toofan des nouveaux coups de cœur de Claudy Siar. En 2008, les deux jeunes ont fait sortir un autre son intitulé « AU DE LA DES FRONTIÈRES ». En 2009, ils ont accueilli un 3 ème, Carlos encore plus impitoyable et impressionnant dans le maniement du vocal.

Le groupe 100 Papier revient au devant de la scène avec un nouveau tube qui a séduit non seulement les mélomanes mais aussi le grand public. « KI SONT LES BOSS » est ce nouveau single clipé chez Boss Playa. Fin 2009, le groupe a fait le tour promotionnel suivi de quelques spectacles en Côte-d’Ivoire. En 2010, le groupe avait lancé officiellement la promo de « KI SONT LES BOSS » à l’International sur la demande du public. En décembre 2010, le groupe a fait sortir son album.

Les deux disparus, à travers leur talent, ont suscité beaucoup d’autres jeunes a emboîté le pas. Ils ont donné tout pour porter le flambeau de la musique togolaise dans le monde entier. Paix à leur âme

Marc GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =