Le PDRI-Mô engendre une augmentation des enfants au cours primaire

0
144

Le Projet de développement rural intégré de la plaine de Mô (PDRI-Mô), une initiative agricole destinée à désenclaver la plaine de Mô engendre  également une augmentation des enfants au cours primaire.

Le projet a fait passer l’effectif des enfants au cours primaire de dix mille soixante-cinq (10.065) à onze mille cinq cent quarante-deux (11.542), soit une augmentation de 14,5%. De fait, le PDRI-Mô a réduit de trente-deux mille huit cent soixante-seize (32.876) à vingt-sept mille six cent seize (27.616) le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de la pauvreté, ce qui équivaut à une réduction de 14%.

Mieux, le revenu moyen des ménages est passé à cent trente-six mille cinq cent quinze (136.515) contre cent dix-sept mille sept cent trente-six (117.736) francs CFA, soit une hausse de 16%. De surcroît, cent cinquante-trois (153) organisations professionnelles de base ont été rendues fonctionnelles et sont reconnues par l’Etat.

Le 03 janvier 2012, le gouvernement togolais lançait le Projet de Développement Rural Intégré de la Plaine de Mô (PDRI-MÔ) . Mis  en œuvre  dans la préfecture de Mô (région centrale) ce  projet touche plusieurs secteurs: agriculture, transport, santé, éducation, énergie, eau et environnement). Il est financé  conjointement par  la Banque Islamique de Développement (BID),  la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD),   contrepartie  l’Etat togolais et la contribution des bénéficiaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here