Le Président de la République, Faure Gnassingbé lors de son séjour à Africa Ceo Forum » de Kigali (Rwanda)   a reçu mardi en audience des personnalités qui ont manifesté le désir d’investir dans divers secteurs d’activités au Togo.

Le Directeur général de la Société Financière Internationale (SFI/IFC), Philippe Le Houérou , reçu  en premier par le Chef de l’État Faure Gnassingbé se confiant à sa sortie donne de l’assurance. « J’ai échangé avec le Chef de l’État sur la coopération de la SFI, l’organisation que je dirige, pour voir comment on peut faire la différence en matière de développement du secteur privé. On a parlé de façon très précise de plusieurs secteurs », a-t-il indiqué.

 Il ajoute qu’ils vont «  travailler ensemble dans le secteur financier local, le développement de production d’électricité solaire qui vont minimiser le coût pour l’État et nous avons également échangé sur le secteur agrobusiness et voir ce qu’on peut faire pour développer ce secteur. On a aussi parlé de deux autres secteurs ».

Le Directeur général de la Société Financière Internationale (SFI/IFC), va aussi  travailler avec le gouvernement et la Banque mondiale pour réfléchir sur une vraie stratégie du secteur financier ICF, de l’infrastructure mais aussi des nouvelles technologies notamment, des applications.  « On a aussi parlé du secteur de l’eau potable. Nous avons des solutions et nous allons venir à Lomé pour mettre en place une structuration bancable, mais en même temps sociale en matière de prix. C’est demain la concrétisation de ces projets et non dans 10 ans. Le Chef de l’Etat est pressé et moi aussi je suis très pressé donc on a deux hommes très pressés et très vite on va augmenter notre staff de la SFI à Lomé et commencer à travailler », a laissé entendre le Directeur Général de la SFI.

Le Directeur Général de l’Africa Finance Corporation (AFC), Samaila ZUBAIRU reçu  en deuxième position par le Chef de l’État togolais, exprime  l’engagement de son institution spécialisée dans l’énergie, les transports logistiques et télécommunications, à s’impliquer dans la réalisation du PND du Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here