Le PPAAO a facilité la fabrication de machines au Togo

0
403

 Depuis longtemps, le Togo a toujours importé les machines pour améliorer le rendement dans le secteur agricole. Mais grâce au Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-Togo), le pays commence par en fabriquer surplace. Le programme soutient les jeunes entrepreneurs capables de concevoir des instruments pour faciliter la tâche aux agriculteurs. Grâce à son appui,plusieurs machines ont été développées par des Togolais en l’occurrence Guema M’Bantana dont les œuvres font sensation au Togo et à l’international.

Les Togolais ont des idées ingénieuses. Faute de moyens, ils n’arrivent pas à mettre leur savoir-faire au service du développement. Pour remédier à cela, le gouvernement a fait intervenir le PPAAO en leur faveur. Guema M’Bantana est un entrepreneurdont la situation socioprofessionnelle aradicalement changé grâce à cet appui. Son chiffre d’affaires annuel est passé de 04 millions à 120 millionsde francs CFA. Son entreprise spécialisée dans la conception de machines agricoles est devenue une référence en la matière.

Soudeur togolais originaire de la région centrale, Guema M’Bantana a pu faire éclore son ingéniosité à travers la conception de machines agricoles grâce au soutien du PPAAO-Togo. Désormais patron de l’entreprise « Guema Concept », il détient la formule pour la fabrication d’un extracteur et d’une décortiqueuse de graines de courge. Ces technologies rendent les travaux post récoltes moins pénibles. L’extracteur fonctionne à base d’un moteur électrique ou à essence d’une puissance de 5,5 kW et permet de broyer 7 à 10 m3 de courges par heure sans détruire les graines. D’une puissance de 7,35 kW, la décortiqueuse quant à elle est capable de décortiquer entre 250 et 300 kg de graines de courge en une heure.

« Guema Concept » a par ailleurs conçu une mini moissonneuse batteuse toujours avec le soutien technique et financier du PPAAO. Avec une consommation de 0,8 à 1,2 litre de carburant par hectare, cette merveille a une largeur de coupe de 100 cm et un taux de perte totale inférieur à 3% : « Grâce au PPAAO, j’ai pu fabriquer des machines qui sont tant appréciées à l’échelle nationale et internationale. J’ai acquis, par la même occasion, des équipements de travail et recruté d’autres personnes qui, aujourd’hui, peuvent se prendre en charge parce qu’ayant des revenus décents », aconfié l’entrepreneur togolais.

Le PPAAO est un programme lancé par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avec le soutien financier de la Banque mondiale pour rendre l’agriculture plus intensive, productive, durable et améliorer les conditions de vie des petits agriculteurs. Il a été mis en œuvre au Togo de 2011 en 2019.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 11 =