La campagne en faveur de la présidentielle du 22 février prochain bat son plein. Les partisans du candidat Faure lui promettent un « coup KO » et en ligne de mire la parade de Jean Pierre Fabre, le véritable challenger du Président sortant se met en place.

Pour justifier la débâcle qui se profile, Jean Pierre Fabre pourrait au soir du 22 février évoquer les entraves à sa campagne à « Tandjouaré, Gando, Guerin-Kouka et Bassar et à Sotouboua.  Jean Pierre Fabre pourrait évoquer également des « conditions de transparence du scrutin ».

C’est ce que l’on peut lire de la posture de l’Alliance nationale et son leader avant et pendant cette campagne.  La prédiction a moins de deux semaines pour être confirmée ou infirmée.

Il pourtant loisible à noter de l’autre côté, que des analystes évoquent entre autre la triple division de l’opposition pour prédire une débâcle de l’opposition togolaise à la présidentielle du 22 février prochain.

Il s’agit notamment de la première scission de l’opposition relativement à ceux qui ont choisi de boycotter le scrutin comme le Pnp et le parti des Togolais.

La deuxième division c’est entre c’est entre les partisans de la candidature unique et ceux de « multiple candidature au sein de l’opposition ».  La troisième division, c’est celle qui est intervenu entre les partisans de la candidature unique après le choix porté sur Agbéyomé Kodjo.

 Germain Doubidji

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here