La route de l’électricité au nord du Togo 

0
38

Bâtir un pays émergent avec une indépendance énergétique à l’horizon 2030 est un objectif du gouvernement qui enchaîne les actions pour l’atteindre. En début de décembre 2020, le ministère de l’Energie et des Mines a procédé au lancement d’un projet de construction d’une ligne de transport de 161 KV dans la partie septentrionale du Togo. L’initiative vise à augmenter le taux de fourniture d’électricité dans des localités du nord.

Financé avec plus de 28 milliards de francs CFA (52 millions de dollars) par le Togo et Exim Bank of India, le projet sera exécuté dans un délai de 20 mois. Il permettra à plusieurs zones comme Kara, Mango, Dapaong, Naki et Mandouri d’être connectées à l’électricité.

Un projet de grande envergure

Il comporte 04 lots subdivisés en 02 marchés notamment dans les lignes de transport, la construction de la ligne 161 KV Kara-Mango dans le lot 1A et la construction des lignes 161 KV Mango-Dapaong-Mandouri-frontière Togo ; puis au niveau des transformations, l’extension du poste de Kara et la construction du poste de Mango et enfin la construction des postes de Dapaong et de Mandouri. De fait, une ligne de transport électrique de 161 KV et de postes de 161 KV/20 sera construite sur une distance de 240 km. Les travaux couvrent l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction de la ligne de transport électrique.

Une fois livrée, l’infrastructure boostera l’accès à l’énergie électrique au nord et rapprochera le Togo de sa vision 2030 qui consiste à garantir un accès universel à l’électricité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here