Les propositions et engagements du candidat Faure pour poursuivre la marche du Togo vers le progrès accorde une place de choix à l’électrification du pays même si le pays fait des avancées dans le domaine.Vers la multiplication de l’embellie Vo-Asso et Zooti peut-on dire sans doute.

En effet Vo-Asso a en effet, bénéficié de la construction de 4,4 kilomètres de Moyenne tension (MT), O6 kilomètres de Basse tension (BT) et un poste de transformation. Aussi, cinquante-quatre (54) lampadaires sont installés dans la zone, tout cela pour un coût total global de cent trente et un (131) millions de francs CFA.  A Zooti, par contre,  les travaux ont coûté près de cent cinquante-quatre (154) millions de francs CFA. 7,5 kilomètres de Moyenne tension ont été construites dans la zone ; 3,6 kilomètres de Basse tension ont été installées ainsi qu’un poste de transformation. Ces localités qui ont eu l’électricité, vivent la chose avec beaucoup d’enthousiasme.

 L’expérience va se dupliquer à merci  avec le  candidat Faure Président. Le  document portant sur ses engagements  pour le développement du Togo,  indique  qu’en matière d’électricité, une stratégie d’accès universel a été élaborée afin de faciliter l’accès de tous à l’électricité (quelle que soit la localisation sur le territoire national) et ce à un coût abordable.

« Déjà engagée, grâce à la construction de la centrale « Kekeli » qui sera mise en service au premier semestre 2020, la marche vers l’indépendance énergétique du Togo sera accélérée avec la construction de six unités de production : 3 solaires (Blitta ; Sokode ; Awandjelo) qui seront mises en service dès début 2021 et 3 centrales hydroélectriques mises en service avant 2025 », s’engage le candidat Faure.

Au final, poursuit le candidat du parti au pouvoir, nous entendons atteindre un taux d’électrification de 75% en 2025 avec un objectif de 100% en 2030 en intégrant notamment l’accès de 300.000 foyers à l’énergie à travers les kits solaires via le programme Cizo.

La poursuite du programme de chèque solaire de 2000 FCFA que le Gouvernement met à disposition des foyers pour faciliter leur accès à l’électricité, l’installation de 120.000 lampadaires solaires dans les zones rurales couplée à la mise en place d’un programme de maintenance à long terme des lampadaires, sont à noter dans cette perspective énergétique.

« Nous procéderons à : (a) l’électrification de toutes les Unités de soins périphériques ; (b) la modernisation de 400 adductions en eau potable (AEP) en remplacement des AEP à motricité humaine ; (c) la réalisation de 3000 systèmes d’irrigation au profit des agriculteurs », s’engage le candidat Faure.

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé et candidat à l’élection présidentielle du 22 février 2020 a débuté sa campagne la semaine dernière par le nord du pays.

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here