Les travaux de la 17e revue de la performance des réformes au premier semestre 2018 dans les différents ministères et institutions de l’Etat ont été ouverts mardi  6 novembre 2018 à Lomé. A l’occasion, le ministre de l’Economie et des Finances lève un coin de voile : le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, est un champion des réformes.

Une sérénité sur le champ des réformes reconnait les officiels. « Les résultats de la performance des réformes sont très encourageants. C’est ce qui a fait que le Togo est bien classé au niveau du Doing Business et les partenaires techniques notamment l’Union Européenne (UE), le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque africaine de développement (BAD) l’accompagnent à travers le volume des appuis budgétaires dont il bénéficiera en fin d’année car actuellement, c’est leurs conseils d’administration qui sont en train de valider les rapports pour les décaissements », déclare, Mongo Ahrarh-Kpesso, secrétaire permanent chargé des réformes.

Selon Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances, les résultats « satisfaisants » obtenus à travers les réformes ne sauraient été possibles sans l’impulsion du Chef de l’Etat qui est un champion des réformes.

Par ailleurs, il est à noter qu’au cours de la dernière conférence de presse, le FMI a apprécié les résultats encourageants obtenus par le Togo.

Cette initiative  de la revue, sous la coupole du ministère de l’Economie et des finances, permet à tous les ministères et institutions de l’Etat d’évaluer la performance des réformes à fin juin 2018, d’identifier les points d’amélioration et de proposer des mesures d’ajustement pour accélérer les réformes sur le reste de l’année 2018.

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here