Togo : près de mille (1000) milliards des infrastructures routières en huit ans

0
39

La construction des infrastructures routières favorise le désenclavement des localités, facilite les échanges commerciaux et participe à la promotion du développement durable. Le Togo ne lésine pas sur les moyens dans ce  cadre.

 Entre 2010 et 2018, le gouvernement togolais a consacré près de mille (1000) milliards de francs CFA à cette fin. En ligne avec son programme de construction, de réhabilitation et de modernisation des infrastructures routières, le Togo entend réaliser quinze (15) nouveaux ponts sur toute l’étendue du territoire.

Le projet, dont l’appel à manifestations d’intérêt international pour la sélection de consultants a été lancé, consistera dans sa première phase à construire trois (03) ponts dont deux (02) de 30 mètres linéaires (ml) dans la région des Savanes plus précisément sur le tronçon Gouloungoussi-Zoubiékou-Frontière Ghana, un autre pont de 40 mètres linéaires (ml) sur le tronçon Morétan-Ogou Agrani dans la région des Plateaux.

L’utilité d’un pont moderne n’est plus à démontrer dans les infrastructures routières d’un pays. Il permet de franchir des obstacles (vallée, cours d’eau, voie routière) pour assurer la continuité d’une voie de communication.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here