Le Togo respecte les exigences minimales de transparence fiscale selon un rapport du département d’Etat américain

0
241

Le rapport sur la transparence fiscale qui a été publié le 25 juin dernier par le département d’Etat américain place le Togo dans la catégorie des pays qui satisfont aux exigences minimales de transparence fiscale.

En Afrique, le Togo se retrouve dans  la  catégorie des pays qui respectent les exigences minimales de transparence fiscale avec l’Afrique du Sud, le Botswana, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, le Kenya, l’Ile Maurice, le Maroc, la Namibie, le Nigéria, les Seychelles, la Tunisie et l’Ouganda.

 Les performances du Togo dans ce nouveau rapport sont la résultante des réformes institutionnelles et de la politique d’assainissement des finances publiques. Dans ce sens, notre pays a adopté en juin 2014 la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques.

Le rapport « Fiscal Transparency Report» classe les pays en fonction de 3 catégories. La première catégorie concerne les pays qui respectent les exigences minimales de transparence fiscale, notamment par la publication de leur budget et des documents financiers fiables. La deuxième catégorie regroupe les pays ayant réalisé des progrès significatifs dans le domaine de la transparence fiscale et la troisième, ceux qui ont réalisé moins de progrès.

 Le rapport « Fiscal Transparency Report » 2021 a examiné 141 pays sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2020.

InterFaxPress

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 4 =