Le Togo confirme son réel engagement pour la survie, la protection et le développement de l’enfant, c’est le moins qu’on puisse dire au regard des statistiques disponible aujourd’hui.

Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans en constante diminution, passant de 146 pour mille en 2000 à 124 pour mille en 2010, puis à 71 pour mille en 2017, soit une diminution de plus de 51 % sur la période 2000-2017, le Togo confirme son réel engagement pour la survie, la protection et le développement de l’enfant.

C’est le fruit d’une volonté politique affiche par les dirigeants du Togo. Cette volonté s’est traduite ces dernières années par l’utilisation de  moyens colossaux  pour l’amélioration de la couverture vaccinale, une meilleure prise en charge des maladies tueuses des enfants (diarrhées, paludisme, pneumonies) et une diminution de la prévalence de la malnutrition.

Le gouvernement togolais  a également  lancé un projet d‘amélioration de l‘accès aux soins et aux services de planification familiale, ainsi que de renforcement des capacités des équipes du ministère.

InterFaxPress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here