Togo : le transfert monétaire aux ménages les plus pauvres s’élève à 4,32 milliards par an

0
46

Le financement annuel dédié aux transferts monétaires, s’élève à 4,32 milliards FCFA dont trois milliards FCFA par la Banque mondiale, et 1,32 milliards de francs CFA par l’Etat togolais.

La phase pilote de ce projet des transferts monétaires touche 29 600 ménages dans les régions de la Kara et des savanes. En fait, les transferts monétaires visent à accroître le revenu et la consommation des ménages, et de ce fait, leurs capacités à faire face aux chocs.

 Ils constituent une part importante du Projet Filets sociaux et services de bases (FSB), mis en œuvre par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), bras opérationnel du ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.

Au total 61.000 ménages issus des 685 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo, percevront tous les trois mois, et ce, durant deux ans, la somme de 15.000 FCFA, pour les besoins d’alimentation, de santé, de scolarisation des enfants, et pour la constitution de petites épargnes en vue du démarrage d’activités génératrices de revenus.

 Il est à noter qu’à travers différents projets déjà implémentés sur le terrain, les changements se font déjà sentir dans toutes les couches des populations. Ce sont là, les résultats de  la politique d’inclusion tant prônée par le Chef de l’Etat.

Le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, a en personne,  lancé le 23 avril 2019, à Timbou, dans la préfecture de Cinkassé, 600 km au nord de Lomé, l’opération de paiement des transferts monétaires

 InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here