RAPAA et la réplique d’envergure contre les substances psychoactives

0
616

L’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) a rencontré ce mardi 26 juin 2018, à Lomé, les professionnels des médias dans le cadre de la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues, célébrée chaque 26 juin.

La rencontre a pour objectif d’informer les médias, les décideurs et le grand public sur l’ampleur du phénomène que constitue l’usage des substances psychoactives (drogues, alcool, tabac, usage détourné et abusif des médicaments).

La Présidente du conseil d’administration, attire également l’attention des professionnels de médias sur la disponibilité de ces substances accessibles à des coûts de plus en plus abordables tout en étant de plus en plus dangereuse (drogues synthétiques). « L’ONG RAPAA a voulu informer les médias et par là même les décideurs et le grand public sur l’ampleur du phénomène que constitue l’usage des substances psychoactives (drogues, alcool, tabac, usage détourné et abusif des médicaments). En effet, la consommation de ces substances est devenue un véritable problème de santé publique qui nous interpelle tous. Les responsables de RAPAA ont fortement insisté sur la généralisation de ces pratiques néfastes qui touchent toutes les couches sociales, les villes mais aussi les campagnes et frappent particulièrement la jeunesse », souligne Mme Touré Khadija Catherine.

Mme Touré Khadija Catherine a également insisté sur les conséquences dramatiques de l’usage de drogue sur la vie des personnes, sur leur santé physique et mentale d’autant que les consommateurs sont de plus en plus jeunes.

Parlant de la célébration du 26 juin contre l’abus et le trafic illicite de drogues, la Présidente du conseil d’administration, Mme Touré Khadija Catherine annonce entre autre une conférence à l’endroit des étudiants.

La rencontre a été placé sous le thème :« Mobilisons-nous pour une réplique d’envergure à la consommation des substances psychoactives ».

L’ONG RAPAA déploie depuis 2013 des programmes d’intervention afin de réduire le nombre des usagers de substances. Elle mène des actions de sensibilisation avec un matériel de prévention varié et adapté. Elle accompagne aussi les personnes souffrant d’addiction et leur famille.

Amiel Abikou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =