LA COORDINATION DES CLUBS RFI TOGO EN GUERRE CONTRE LES PRODUITS CONTREFAITS

0
808

La coordination nationale des clubs de la Radio France Internationale du Togo, (Clubs RFI Togo) en collaboration avec les clubs RFI du Ghana et du Bénin a animé une conférence débat autour du thème  » Les faux produits, un crime contre l’humanité, » le vendredi 24 août à Notsè.

 Cette rencontre s’inscrit dans la 4ème édition d’une campagne d’information et de sensibilisation des populations desdits clubs sur des médicaments de rue, leur utilisation, les risques et les dangers de ces produits sur la santé des consommateurs. L’objectif est de sensibiliser les populations et de rechercher des stratégies adéquates pour contrer la vente et la vulgarisation des produits contrefaits nuisibles à la santé humaine et à l’économie nationale.

De façon spécifique cette édition vise, entre autres, à encourager l’État à renforcer les mesures coercitives, à doter les agents de santé des techniques d’identification des faux médicaments, à publier sur les sites disponibles des informations actualisées sur le phénomène, ainsi qu’à exhorter la population à toujours payer ses produits dans les pharmacies.

Au cours des échanges, les participants ont été édifiés sur les dangers réels de ces produits sur les animaux et la santé publique notamment les allergies respiratoires les risque du cancer et les problèmes cardiovasculaires, visuels surtout quand le principe actif est faible ou surdose dans un produit. Ils ont également pris connaissance de la traçabilité du circuit de fabrication d’un médicament de l’officine jusqu’à la mise à disposition des consommateurs, le rôle d’un pharmacien, des acteurs impliqués dans ce commerce qui handicape l’économie des pays et les actions de lutte que mène la ligue des consommateurs du Togo contre ce fléau.

L’orateur, Dr. Kombaté Kongna, trésorier général de l’Ordre des vétérinaires du Togo, Dr Hainga Achille, secrétaire général de l’ordre des pharmaciens du Togo et Sogadji Emmanuel président de la ligue des consommateurs du Togo, ont souligné que la vraie lutte reste celle de la population qui doit dissuader les détenteurs de ces faux produits par son boycott. Ils ont invité la population à acheter les médicaments dans les pharmacies pour éviter toute surprise désagréable.

Le secrétaire général de la préfecture de Haho, Assila Komla Koumédjina a précisé que l’achat et l’utilisation des médicaments exposés au bord des rues, sont devenus la pratique quotidienne de la population à travers l’automédication. Il a déploré la pauvreté et le manque d’information nécessaire qui poussent les consommateurs à se procurer de sur ces produits contrefaits. Il a salué les efforts du gouvernement qui aide la population à abandonner ces pratiques à travers l’assurance maladie qui est en train de s’étendre au secteur privé. M. Assila a convié les gardiens des us et coutumes, les présidents des comités de développement de villages et de quartiers, ainsi que les professionnels des médias et la population de Notsé à accompagner le club RFI Notsé dans ce combat.

Pour le président du club RFI Notsé, Maxime Tété Adomayakpo, c’est un impératif d’attirer l’attention du public sur les dangers qu’il court en consommant ces produits frelatés. Il a témoigné sa gratitude aux clubs RFI des pays voisins venus les soutenir et les différents partenaires qui accompagnent le club RFI dans l’exécution de ses projets.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =