Société : Ebeh Fabrice insiste sur la nécessité de combattre la corruption

0
756

Le Directeur Ebeh Fabrice  a indiqué que la corruption doit être rigoureusement combattue le jeudi 13 septembre 2018 à Lomé  lorsqu’il prenait la parole au nom de l’ANCE/Contact National de Transparency International au Togo et de la société civile au cours   du lancement de la  campagne nationale de sensibilisation et de lutte contre la corruption initiée par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) .

Selon Ebeh Fabrice, la corruption viole tous les droits politique  et civils et en nuisant au fonctionnement des autorités judiciaires et des services  de détection et de répression.   « La corruption viole également des droits économiques  et sociaux en réfutant  l’accès équitable aux services publics économiques et sociaux en réfutant l’accès aux services publics comme la santé et l’éducation, en créant des obstacles pour ceux qui veulent gagner leur vie dans le secteur public ou privé en déformant les processus de prise de décision sur l’affectation des ressources », a-t-il indiqué relevant  la nécessité de lutter contre ce fléau.

« C’est pour toutes  ces raisons qu’elle doit être rigoureusement combattue par les acteurs dans notre pays », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a indiqué  que la création de la HAPLUCIA a suscité un nouvel espoir de renforcement de l’efficacité  de la lutte   contre le fléau dans notre pays puis félicite les autorités pour cette initiative.   « Nous renouvelons nos félicitations au gouvernement pour ses efforts en faveur de la bonne gouvernance économique et l’invitons par la même occasion à adopter le plutôt possible l’avant-projet de loi portant prévention et lutte contre la corruption et infractions assimilées et sa mise en œuvre et à renforcer l’application effective des sanctions pour décourager de tels actes sur la terre de nos aïeux », a-t-il indiqué.

La campagne nationale de sensibilisation et de lutte contre la corruption initiée par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) a démarré jeudi 13 septembre 2018 à Lomé à travers une cérémonie de lancement officiel présidée par le Premier Ministre, Komi Sélom Klassou.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 + 22 =