La Coalition des 14 consomme le boycott des législatives du 20 décembre prochain au Togo

0
875

Le train  des  élections législatives du 20 décembre 2018  semble  partir pour de bon laissant sur le quai  les membres de la coalition de l’opposition.

Le recensement dans la première zone a pris fin depuis et celui de la seconde zone prend théoriquement fin ce 24 octobre.  Dans les conditions actuelles, la C14 consomme le boycott du scrutin car ses potentiels candidats ne se seraient pas inscrits sur les listes électorales condition indispensable pour être éligible au scrutin  qui s’annonce.

Le  Secrétaire national à la communication de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) Eric Dupuy, ne dément pas. «  Moi-même je ne suis pas inscrit et aucun membre de la C14 ne s’est pas inscrit. Et vous savez comme moi  que pour pouvoir être candidat, il faut être électeur, si vous n’êtes électeur, vous n’êtes pas éligible et pour être électeur il faut être  sur la liste électorale.  Don aujourd’hui, il est patent que aucun parti de la C14  n’est partie prenante pour les législatives du 20 décembre 2018», déclare-t-il dans une interview publie ce mardi 23 octobre  dans la  presse.

« Ils n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent », lance Eric Dupuy, à la question de savoir s’ils n’ont pas peur que le pouvoir aille élections sans eux.

Il est donc  évident qu’en l’état  actuel  des choses, la C14  consomme le boycott des législatives  annoncées sur le 20 décembre  2018.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 + 2 =