Togo : Les trois grand refus de l’opposition et le l’option de la rue

0
882

La Coalition des 14 partis de l’opposition vient de réagir mardi 13 novembre 2018 à l’actualité politique nationale et trois refus se dégagent de la sortie de l’opposition togolaise.

Le refus de prêter serment  est manifeste dans les prises de positions de la C14. « « Nos huit (8) représentants à la CENI ne prêteront serment devant la Cour constitutionnelle qu’une fois ces préoccupations prises en compte. La seule façon de régler le problème de recensement reste une reprise pure et simple », lit-on dans la déclaration liminaire  de la Coalition.  Les 8 sièges de membres de l’opposition sont restés vides à la Cour Constitutionnel où le maitre des lieux et se camarades ont attendu vainement les illustres invités à la prestation de serment hier mardi.

L’autre refus à noter au niveau de la Coalition concerne  sa partition  à la prorogation du recensement telle que acté à la suite de la 3ème réunion de suivi.  L’opposition invite  3 les populations à boycotter la prolongation de 3 jours de recensement unilatéral prévu du 16 au 18 novembre prochains  par le pouvoir ».

Le refus d’adhérer au  relevé de conclusion est aussi évident chez les membres de la Coalition qui soutiennent que le gouvernement a violé la feuille de route de la Cedeao et  invitent la CEDEAO à tirer toutes les leçons des ‘violations répétées de la feuille de route par le régime togolais’.  Dans la foulée, l’opposition annonce la reprise de la rue.

Le Groupe des 5, lui, dans un communiqué rendu public mardi 13 novembre 2018, a invité ce regroupement à saisir l’opportunité des recommandations de la CEDEAO relatives au processus électoral et à la prorogation des opérations d’inscription sur les listes électorales afin de faire enrôler ses partisans pour des élections prochaines qu’il veut «régulières», «transparentes» et «crédibles».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 + 12 =