Gaëtan Ahoomey-Zunu, une personne handicapée visuelle, en route pour le Parlement

0
2242

Le Togolais Gaëtan Ahoomey-Zunu, n’est pas non voyant de naissance. Il le devient au cours de sa vie, par la bêtise humaine, notamment à la suite d’une agression orchestrée par un groupe de cambrioleurs favorisée par le climat des grèves illimitées des années 1990 à Lomé. Au bout, il a pardonné, portant donc en lui, l’un des remèdes du mal  togolais. Volontiers, il se présente pour les législatives du 20 décembre 2018. Il est une aubaine pour la problématique des personnes handicapées. Mais, il est aussi porteur d’un idéal politique qui porte la griffe du « mieux vivre ensemble ».

Une histoire de vie poignante le conduit à la cécité

Haut cadre à Renault, en France, il était chef division innovation. Il est descendu à Lomé pour un projet de construction d’une usine. La qualité des contacts pris durant son séjour présageait une issue heureuse de son projet relatif à sa contribution au développement du Togo. Mais dans la nuit du 22 au 23 octobre de cette année-là, suite à un bruissement dans la maison vers 2h du matin, il sort à moitié endormi, ouvre la fenêtre vitrée du bout du couloir de la villa pour discuter avec les personnes présentes. L’un des visiteurs indélicats, sans crier garde, ouvre le feu en sa direction. Il prend, en pleine figure des éclats de glace et des bris de balles qui lui rentrent dans les yeux. Au but des soins, ici à Lomé et près de 12 opérations à Paris, il deviendra aveugle, hélas. Pour ceux qui demandent  que cherche-t-il dans le bourbier togolais, il répond : « si le Togo était une femme,j’allais l’épouser ». Une déclaration qui montre son amour pour la mère patrie.« C’est plus fort que moi », déclare Gaëtan Ahoomey-Zunu.

Pourtant, il pardonne à ses bourreaux

Dans une vie intérieure abondante, durant six jours  après son évacuation en France suite au drame, il demandait qu’on arrache un œil de son agresseur et qu’on le lui implante. « Mais le septième jour, j’ai pardonné, je me disais qu’il ne sait pas ce qui il a fait. Je me suis mis dans une situation de compréhension. Je lui ai pardonné de tout mon cœur, vraiment en profondeur. Et là je me suis apaisé, très apaisé », déclare-t-il assurant que le pardon  a une « valeur inestimable ». « Si je rencontrais mon agresseur aujourd’hui, je le saluerais, l’embrasserais et partagerais même un repas avec lui » assure-t-il imperturbablement.

Pour certains analystes, l’un des remèdes de résolution de la crise togolaise,c’est le grand pardon. L’exemple de Gaëtan Ahoomey-Zunu peut édifier l’ensemble du peuple togolais.

Par après, il devra réapprendre une nouvelle façon de vivre. Il apprendra lebraille, comment utiliser la canne blanche, comment travailler sur un ordinateur sans voir,  devient guitariste et pianiste … Il apprend tout, « sauf comment faire l’amour », dira-t-il en s’éclatant de rires.

Gaëtan Ahoomey-Zunu, porteur d’un idéal politique fondé sur le mieux vivre Ensemble

 Dans sa profession de foi de campagne, il centre sa vocation politique sur le mieux vivre ensemble. «Je m’engage à œuvrer pour le mieux-être de tous les Togolais sans distinction de genre, d’âge, de religion, d’ethnie, d’appartenance  politique afin que chacun soit à l’aise à la place qui est la sienne pour qu’ensemble, nous puissions « mieux vivre » dans notre pays à tous les plans de la vie quotidienne », déclare-t-il.

Les raisons pour les Togolais et en particulier les couches vulnérables et les personnes handicapées à Choisir Gaëtan

 

Pour celui qui s’« engage à œuvrer pour l’autonomisation des groupes vulnérables à partir desquels le développement durable deviendrait une réalité épanouissante pour chaque Togolais », la cause des personnes vulnérables et en situation du handicap, est une préoccupation majeure. Il envisage, une fois au parlement, de faire voter une loi pour la reconnaissance des personnes handicapées leur garantissant accès à la santé, éducation, formation professionnelle, travail, emploi, logement, transport, sport, loisir, accessibilité environnementale et technologique, autonomie, égalité de chance, solidarité,participation à la vie de la société, allocation compensatoire mensuelle de 30.000fcfa et un quota de 5% de personnes handicapées dans toute institution/entreprise de plus de 20 salariés.

Par ailleurs, le candidat UFC, compte tenir une permanence de député dans sa circonscription pour y recevoir tous les concitoyens, organiser une rencontre trimestrielle pour rendre compte aux concitoyens de ce qui se passe à l’Assemblée Nationale et recueillir, en retour, leurs avis pour l’Assemblée Nationale. Faire voter la création d’une institution Nationale pour la diversité , l’Accessibilité et le Mieux vivre ensemble qui disposera d’une cellule dans chaque Ministère afin de prendre en compte, en amont dans tous politiques,programmes et projets, les besoins et préoccupations spécifiques des couches vulnérables.

Le candidat Gaëtan Ahoomey-Zunu est en deuxième position sur la liste GOLFE/AGOE-NYIVE (Grand Lomé) de l’UFC. Pour voter l’homme, votez le N° 3 sur le bulletin de vote.

  Kodjovi Degbe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =