Législatives du 20 décembre : UNIR  fait de  la pédagogie  à Agoè-Nyivé

0
704

Les  messages des 20 candidats en lice dans le Grand Lomé pour le compte   des élections législatives du 20 décembre ont passé  été passés  aux militants du parti UNIR au cours d’un meeting  animé  le samedi 16 décembre 2018 sur le terrain du Lycée d’Agoè-Nyivé.

Selon Ibrahima Méimoutou,  lors de ce meeting, il est expliqué aux  militants et sympathisants, la nécessité d’aller aux élections législatives le 20 décembre pour ne rester indéfiniment dans une sorte d’illégalité.  Elle fait savoir que tout ceci se  fait  dans le strict respect de la feuille de route de la CEDEAO.

Par ailleurs,  elle déplore les actes de violence qui ont débouché ces derniers temps sur la mort de quatre personnes. Selon elle, il faut  faire prévaloir le dialogue car même une seule mort, c’est déjà trop et aucun togolais ne devrait plus mourir en faisant de la politique.

Un message à la jeunesse

Selon  le Trésorier du Mouvement des Jeunes UNIR, Kovi Akoeté Adanbounou, le Président du parti UNIR et Président de la République à cœur les préoccupations de la jeunesse Togolaise.  Par ailleurs, il fait savoir que la  place  de la jeunesse n’est pas dans la rue, non plus en prison mais plutôt  au bureau  dans  une entreprise   ou encore sur les bancs d’études.

Le fil du dialogue maintenu à jamais  par le Chef de l’Etat

Pour sa part le ministre Gilbert  Bawara  rassure qu’au lendemain des élections législatives, le président Faure Gnassingbé va continuer avec une politique de dialogue, d’ouverture et de main tendue.

« Même ceux qui ont fait l’erreur, ceux qui ont commis la faute de rester en marge. Il restera un homme d’ouverture, de paix, parce qu’il a besoin de nous tous pour le développement de notre pays », indique le ministre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 − 9 =