Le CACIT à l’évaluation de  la Convention contre la torture

0
673

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT)  a démarré mardi 29 janvier 2019  à Lomé une consultation nationale pour l’évaluation de la mise en œuvre par le gouvernement togolais de la convention contre la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants.

Selon  le représentant de l’Organisation Mondiale de Lutte Contre la Torture (OMCT),  Isidore Ngueuleu Djeuga  en Afrique dans les années 90 notamment, où des luttes pour les libertés individuelles et fondamentales ont accouché de grandes réformes consacrant les libertés de manifester et d’opinion. «  Mais de nos jours ces libertés sont remises en cause par les menaces.  Nous voulons que les acteurs présents attirent l’attention du gouvernement sur cet aspect », indique-t-il.

Les objectifs  de la rencontre sont entre autres, indique le président du CACIT Spero M.,  l’évaluation de  la mise en œuvre de la convention contre la torture depuis la dernière session du CAT,  le renforcement des  capacités des acteurs de la société civile et les journalistes sur les techniques d’élaboration du rapport alternatif et la participation à la session du Comité contre la torture.

Cette rencontre de trois jours intervient   à moins de six mois  que le Togo devra passé devant le comité contre la torture après son premier passage en 2012.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 × 17 =