Le CACIT reste dans la dynamique de distinction des acteurs   des Droits de l’Homme

0
865

L’édition 2018 de la  Nuit des Droits de l’Homme  organisée par le Collectif des Associations  Contre l’Impunité au Togo(CACIT)  et ses partenaires est lancée le mercredi 16 janvier 2019.

L’initiative est  sa troisième édition  et vise à contribuer  au renforcement des actions  de promotion et de protection des droits de l’Homme au Togo, à travers  une distinction des acteurs les plus performants dans leurs domaines. La NDH est organisée à l’endroit  des acteurs étatiques et non étatiques  œuvrant   pour la protection  des droits de l’homme.  Il s’agit entre autres des Intuitions publiques, Organisation de Défense des Droits de l’Homme, Magistrats, Avocats Médias  puis artiste.

Selon les responsables du CACIT, en tout 17 catégories sont primés à cette édition parmi lesquelles on note les droits à la vie, à la santé, à l’alimentation à un environnement sain, droit des femmes des enfants, des détenus  puis la catégorie des medias engagés en faveur des droits de l’homme.

La particularité de  cette troisième édition

Pour cette édition, la particularité  de l’organisation dénote de deux évènements majeurs. En effet cette soirée sera synchronisée avec l’organisation de la journée de la société civile par le Pro-Cema qui va également primer les meilleurs acteurs de la société civile pour leur engagement en faveur du développement durable.

Par ailleurs, Selon Spero Mawoulé,   pour cette édition, le domaine chois pour travailler sur la justice sociale est le droit à la santé. Le CHU Sylvanus Olympio est  donc choisi  pour  des actions de lobbying et de plaidoyer pour l’amélioration du cadre et des actions de prises en charges des patients.

La date de la soirée de récompense de la troisième édition la  Nuit des Droits de l’Homme   est le 23 février prochain.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 − 5 =