L’espoir du renouveau  des marches  discontinues de l’opposition togolaise 

0
636

Les résultats des marches au Togo ne sont pas palpables alors dans  cette situation comparable au « fruit pourri »,   le Mouvement  Jeunesse Consciente  du Togo parait  comme le « dur noyau qui conserve l’espoir  du renouveau ». C’est  ce qu’on peut dire au  terme d’une caravane  organisé le samedi 2 février  2019 à Lomé par ce mouvement qui  a exprimé sa satisfaction sur des sujets de l’actualité nationale puis a demandé aux jeunes qu’ils  bannissent  de leur  quotidien le  suivisme politique.

Parlant des manifestations de l’opposition dans la déclaration liminaire lue à la fin de la caravane,  le mouvement fait remarquer que de 2010 à 2014, les marches hebdomadaires avaient été organisées partout à Lomé mais elles n’ont rien apporté à lutte.  « De 2017 à 2018, l’exploit a été réédité sans succès », lit-on dans cette déclaration.

Le mouvement se pose, par ailleurs, la question de  savoir les motivations réelles des manifestations publiques de la Coalition puis par la suite lance de nouveau un appel à la jeunesse togolaise pour qu’elle bannisse de son quotidien le  suivisme politique et qu’elle prenne conscience  de la situation dans laquelle elle végète en se responsabilisant plus par sa participation  massive aux Elections Locales prochaines.

Il est à noter que la caravane, est aussi placée sous le signe de la réjouissance des jeunes togolais qui notent avec satisfaction la poursuite des mesures d’apaisement contenues dans la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise dans notre pays.

L’occasion  a été bien trouvée  pour le MJCT d’adresser sa reconnaissance au Président de la République pour cet acte  qui démontre, encore une fois, sa volonté d’opérer pour une pacification du pays.

Sur un autre plan, le MJCT exprime  ses  félicitations au nouveau bureau de l’Assemblée Nationale avec sa tête une Femme, une première au Togo. Il revient à Madame Tsègan Yawa Djigbodi de relever par de durs labeurs ce défi lancé à l’égard de la gente féminine, indique le mouvement.

« Aux membres du nouveau Gouvernement qui vient d’être mise en place, c’est bien que nous aurions voulu que la jeunesse soit privilégiée, nous leur demandons plus de tacts et d’efficacité dans les missions qui leurs sont confiées », relève en outre la déclaration liminaire.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 + 19 =