Le stimulant dans la troisième édition de la Nuit des Droits de l’Homme

0
650

La troisième édition de la Nuit des Droits de l’Homme  du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT)  a eu lieu ce samedi 23 février 2019  et permis  de primer une  vingtaine d’organisations ainsi que des personnalités dans plus de dix  catégories, a constaté InterFaxPress.

L’on retient entre autres que dans la catégorie «  droits des femmes », l’ONG « Dimension Humaine », prend la première place alors que au niveau du «  droite à la santé », l’ONG Aimes-Afrique a remporté la première place tandis que  l’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement,  prend la première place dans la  catégorie «lutte contre la corruption».  Le premier prix de la catégorie «droit des détenus»,  revient à l’ONG Village Renaissance puis l’ONG Stadd a eu le premier prix de la catégorie  « droit à un environnement sain ».

Au niveau des les médias engagés, Djena Info  est primé dans la catégorie «presse en ligne» alors que Kanal FM  l’est dans la catégorie «radio».

La Nuit des droits de l’Homme, c’est aussi des reconnaissances pour des personnalités. On peut noter  dans ce lot que  Me Claude Amegan  reçoit le sacre au niveau  des avocats et  Ernest Bignang au niveau  des juges.

La joie des heureux distingués

Les primés de la soirée ne cachent pas leur  satisfaction. « J’ai été d’abord très heureuse et très satisfaite que mon travail a été valorisé à juste titre. ( …) Ceci nous interpelle à continuer le travail reconnu avec beaucoup d’assurance après cette reconnaissance sur le plan nationale»,  déclare  Rache Awoussi  de « Dimension Humaine ».

Pour le premier responsable   de AIMES-Afrique, distingué dans la catégorie de droit à la santé, ce  sacre est source de stimulation.  «  C’est une source de motivation et d’engagement auprès des populations surtout rurales en matière de promotion de la santé », déclare Dr Kodom parlant du prix reçu.

 

Par ailleurs, conformément à l’innovation de cette année, AIMES-Afrique va assumer le leadership  pour développer  une stratégie et aider à l’amélioration du droit à la santé de façon générale mais particulièrement au CHU sylvanus olympio.

Le  souhait , Spéro MawouléPrésident du CACIT, 

Président du CACIT,  Spéro Mawoulé,  qui est «  heureux » que  les nominés des années dernières ne sont pas les même, relève que cela veut dire qu’il y a de nouveaux acteurs  dans la défense droits de l’homme.  « Nous espérons que cet engagement va aller de façon croissante », souhait-t-il tout en rappelant la raison d’être de l’initiative.

La quatrième édition de la Nuit des Droits de l’Homme  du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT)  est vivement attendue.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 + 8 =