Le gouvernement met le cap  sur l’atteinte les objectifs fixés au secteur de l’électricité

0
690

Une étude sur les forces et faiblesses du secteur privé dans le domaine de l’Énergie au Togo a fait l’objet d’analyse et d’amendements ce mardi 26 mars 2019 à Lomé.  Le document permet d’identifier clairement les forces et faiblesses du secteur privé afin de pouvoir apporter les solutions nécessaires et atteindre les objectifs fixés au secteur de l’électricité.

L’étude financée par l’Union Européenne  et réalisée par Energy generation  révèle entre autres qu’il est nécessaire de renforcer le cadre règlementaire et opérationnel en ce qui concerne les projets de grandes capacités énergétiques, de renforcer les capacités de la jeunesse pour faire face aux besoins en ressources humaines tant dans le secteur public que privé dans les stratégies de déploiement de ces projets pour le bénéfice des populations.

Selon  la Présidente-fondatrice d’energy generation,  Astria Fataki, cette étude est bien pensée de la part des autorités togolaises puisse qu’il est révélé qu’aujourd’hui le secteur privé doit et peut jouer un rôle conséquent dans l’électrification du pays relativement à son objectif d’électrification fixée à 100% à l’horizon 2030.

Le  Directeur Général de l’Énergie au Ministère l’Énergie,  Aboulaye Abbas, pour sa part,  confie à juste titre que  le secteur de l’Énergie est un secteur de soutien pour le développement du Togo notamment dans le cadre du Plan National de Développement  (PND) aussi  pense-t-il de collaborer avec les acteurs du secteur privé dans le cadre de la stratégie d’électrification qui a été élaborée et l’ensemble des projets conçus pour le secteur de l’électricité.

Pour lui, cette  étude nous permet d’identifier clairement les forces et faiblesses du secteur privé afin de pouvoir apporter les solutions nécessaires et atteindre les objectifs fixés au secteur de l’électricité.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 10 =