Les réflexions engagées  pour la mise en place d’un  Hub maritime au Togo

0
919

 

La 5ème conférence maritime placée sous le thème ‘’Quels défis pour faire de l’espace maritime togolais un hub de transport international’’  à l’initiative  de l’Organisme national de l’action de l’Etat en mer a réuni les  jeudi 07  et vendredi 8 mars 2019  à Lomé, les acteurs de l’industrie maritime togolaise.

Au cours de la rencontre plusieurs thèmes sont édvelopés entre autres, la création d’un hub logistique d’excellence : une exigence pour développer le transport multimodal au Togo » , « renseignements sur la Sécurité Maritime (RSM) », « cadre juridique de la sécurité de la navigation maritime : défis et perspectives » , « point sur la collaboration entre les administrations de l’AEM et les autres acteurs du secteur maritime dans le cadre de la gestion de la sécurité maritime ».

Selon  Madame Zouréhatou KASSAH-TRAORE,  ministre des infrastructures et des transports, la conférence maritime est un rendez-vous du donné et du recevoir, sinon un cadre de concertation et de coordination entre toutes les administrations publiques et privées impliquées dans l’Action de Etat en Mer(AEM).

« C’est le lieu pour  nous, acteurs privés et publics du secteur maritime, ainsi que les organisations de la société civile du domaine maritime de mener des réflexions autour des enjeux environnemental, logistique et sécuritaire du domaine maritime afin d’apporter des solutions adéquates », fait savoir  Madame Zouréhatou KASSAH-TRAORE.

La conférence de cette année invite chaque acteur à plus de détermination pour asseoir une action de l’Etat en mer efficace et efficiente qui fera de l’espace maritime togolais un hub de transport maritime international.

Le  ministre Conseiller pour la mer, Stanislas Baba,  rappelle à l’occasion que le  Togo ambitionne être un pivot ou noyau de transport international.

Dans  l’axe 1 du Pnd, il  faut le rappeler,  il est indiqué la mise en place d’un hub logistique d’excellence et un centre d’affaire de premier ordre dans la sous-région à travers l’amélioration des infrastructures existantes et de connectivité multimodale comprenant les infrastructures de transport maritime.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 3 =