EPU:Les OSC  dont le CACIT disposent  d’un   rapport alternatif   à  l’évaluation à mi-parcours du Togo

0
755

 Les organisations de la  société civile  togolaise à savoir  le CACIT, l’ATDPDH, le GF2D et le PAOET se sont accordées, le mercredi 29 mai 2019, sur un rapport alternatif  à celui  que le Togo soumet à  mi-chemin du prochain examen devant le  Groupe de travail de l’EPU.

La rencontre de validation du rapport alternatif à mi-parcours de l’examen périodique universel  qui s’est tenue grâce à  l’appui  de l’UE,  a regroupé 30 participants dont dix provenant de l’intérieur du pays  notamment  des acteurs de la société civile, des membres de la CNDH, du ministère des droits de l’Homme et des partenaires techniques et financiers.

Selon  président du CACIT, M. Spéro Mawoulé, au moment où le Togo  fait l’évaluation à mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations formulées lors de l’EPU  en 2016, il est important que la société civile contribue, comme souhaité, à faire un bon diagnostic en vue de faire des propositions concrètes pour faire avancer  le respect des droits de l’Homme dans notre pays.

La journée est destinée à ce que les acteurs présents notamment les OSC, acteurs étatiques, CNDH apportent leur contribution pour la finalisation du rapport  alternatif de la société civile à soumettre au Groupe de  travail de l’EPU.

La représentante du ministre des Droits de l’homme et des relations avec les institutions de la République, à l’entame de la rencontre a remercié,  les organisateurs pour  « cette heureuse initiative »  qui vise à accompagner  le gouvernement dans le suivi de la mise en œuvre de  ses engagements nationaux et internationaux en matière de droits de l’homme.

L’Examen Périodique Universel est un processus d’évaluation par les paires des réalisations en matière de droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat, l’opportunité de présenter les mesures qu’il a pris pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire.

Le prochain passage du Togo  à l’EPU après 2016 sera 2021 mais à mi-parcours les Etats peuvent fournir des rapports.   Dans cette perspective la société civile également fournit un rapport alternatif.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 × 5 =