Le respect dû aux mamans est tributaire de  la douleur de l’enfantement

0
953

La raison fondamentale pour laquelle un fils ou une fille ne doit pas mépriser sa maman, c’est qu’elle a souffert  la douleur de l’enfantement pour celui/celle qui a été mis au monde. C’est l’un des éléments phares de l’enseignement donné par le Pasteur  Emmanuel Kpogli dimanche 26 mai  2019 à l’occasion de la fête des mères.

Le Pasteur fait savoir que  « si l’on reconnait  cela quel que soit votre âge, vous devez toujours respecter vos mamans ».  Il relève que parfois  on  a tendance à croire que si on devient un Homme on ne peut plus respecter sa maman.

L’homme de Dieu insiste  dans la foulée sur le  fait  que le respect dû aux mamans est tributaire de douleur de la l’enfantement.

  « L’une des raisons pour lesquelles nous devons respecter nos mamans, honorer nos mamans c’est qu’elles  ont  souffert  la douleur de l’enfantement pour  nous. Elles ont souffert pour nous donner la vie», persiste à dire le Pasteur  Emmanuel Kpogli.

Selon le pasteur, le jour de l’enfantement est un jour d’angoisse, de douleur intense et seules les femmes peuvent comprendre ce dont il est question.  « Nous les hommes nous  voyons  cela mais on ne peut pas comprendre. Nous les hommes nous devons pour cela respecter nos femmes », indique le Pasteur.

Sur un autre plan,  le pasteur relève qu’on peut être maman de plusieurs enfants sans avoir soi-même enfanté si on veut. « Tu peux ne jamais accoucher toi-même, tu peux avoir plusieurs même plus que ceux qui ont accouché il suffit  d’avoir d’autres et les éduquer, les élever pour qu’ils deviennent  des  personnalités », conseille le Pasteur.

Le livre des Proverbes 15 : 20 a étayé le prêche du Pasteur qui recommande vivement à honorer les « Mamans ».

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 24 =