Municipales : Baguida ouvre le bal du débat  public entre les candidats

0
722

Un débat   public entre les candidats aux élections locales 2019  dont UNIR, MPDD, NET, UFC, MIATOKPOELAWOE, LE GROUPE DES ENTREPRENEURS a eu lieu ce mercredi 19 juin au foyer des jeunes de Baguida sur le thème  « quels engagements auprès des populations pour un contrôle Citoyen de l’Action Publique efficace auprès des élus ? ».

Selon  Bernard Bokodjin,  après réflexion  ils se sont t dit qu’ils vont  offrir un cadre de débat aux candidats aux locales  mais les moyens faisant défaut, ils ont choisi trois commune dans trois préfectures différentes, la préfecture du Golfe Baguida, Agoè1 et Zio1.

Les témoignages après  cette première session du débat, réconfortent. Selon Kouevidjin Kagni, un habitant de la localité qui a suivi le débat, les candidats ont fait leur proposition, exposé  ce qu’ils ont déjà à faire, leur projet de développement. Pour lui, certains candidats  ont bien parlé mais d’autres sont dans la démagogie  mais en  général tout le monde ont parlé du développement. « C’est une bonne initiative, c’est la démocratie à la base, cela peut les motiver à savoir ce qui les attend », déclare Kouevidjin Kagni.

Les candidats ont signé à la fin un mémorandum d’engagement qui autorise les citoyens à contrôler leur action une fois qu’ils seront élus.

L’initiative, ce  débat public entre les candidats aux élections locales 2019,  est portée par la Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV), le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) en collaboration avec l’association Nouvelles Alternative pour le Développement Durable en Afrique (NADDAF) et le partenaire financier National Endowment for Democracy (NED) ainsi que de Pain pour le Monde (PPLM) .

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 × 7 =