Le  CMAF s’engage sur la problématique de pollution de l’écosystème maritime

0
749

Le Cluster Maritime d’Afrique Francophone (CMAF) a organisé ce lundi 30 septembre 2019 à Lomé, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la mer, un atelier national d’information et d’appropriation des ODD13 et 14 au profit des acteurs de l’écosystème marine.

 Placée sous le thème » mieux connaitre les ODD13et 14 pour être un acteur de développement durable de l’économie bleue »  cette rencontre va permettre aux participants d’être des acteurs avertis et engagés dans le processus de développement de l’écosystème maritime.

Selon le président du CMAF, Charles GAFAN, l’humanité en général et l’Afrique en particulier dépend en parti de la mer. Mais l’on constate que la façon dont l’humanité gère cette ressource vitale devient de plus en plus inquiétante.

Ainsi au regard de cette situation, le Cluster Maritime d’Afrique Francophone, dont l’une de ses missions est de sécuriser ses espaces maritimes et de protéger ses mer afin de pouvoir tirer meilleur parti pour nous tous et les générations à venir, compte jouer efficacement sa partition dans la mise en œuvre des objectifs du développement durable consacré à la conservation et à l’exploitation de manière pérenne des océans et des mers.

« La pollution marine, provoquée par des sources terrestres ont atteint des niveaux très alarmants, avec une moyenne 13000  morceaux de déchets plastiques présents à chaque kilomètre carré de l’océan » a précisé le président  du cluster maritime d’Afrique francophone.

Le ministre des infrastructures et des transports, représentant le premier ministre, Mme Zouréhatou Tcha-kondo en ouvrant les travaux de cet atelier a indiqué qu’il y a donc urgence d’agir pour, non seulement, sauver ce qui peut l’être encore, mais aussi pour préserver les équilibres climatiques dans le sens de la responsabilité collective, afin de lutter efficacement contre le changement climatique et l’atténuation de  ses effets conforment aux ODD 13 des Nations Unies.

« L’ampleur et la complexité des défis auxquels nous sommes confrontés en matière de la préservation des mers, nous impose une démarche cohérente avec des décisions concrètes et innovante. » a-t-elle souligné.

Le Cluster Maritime d’Afrique Francophone est une association régie par la loi de 1901 et rassemble à son sein les acteurs de l’écosystème maritime, de l’industrie aux services et activité maritime de toute nature. Son objectif principal est de promouvoir la place maritime régionale et soutenir le développement des acteurs économiques du milieu marin, dans une finalité de développement durable car la mer est désormais le nouvel espace de développement de la planète.

Faisant d’une pierre deux coups, le CMAF a profité de l’occasion pour lancer une plateforme de discussion et de partage d’expérience permettant de présenter les différentes actions menées dans le sens de la protection des plages. C’est le Groupe de Partage d’Expérience pour la Protection des plages(GE3P).

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =